Hommage
Turkan SAHIN

Turkan SAHIN

Miroir

Hommage

17 Kasım 2018 - 14:42

L’exil est l'état d'une personne qui a quitté sa patrie volontairement ou sous la contrainte, c’est un  bannissement, une déportation, l’impossibilité de survivre sous la menace d'une persécution. L’exilé est une personne qui vit dans un pays étranger avec ce que cela implique de la difficultés de la langue, de l’insertion, de l’identité et de sentiment d'éloignement de son pays, la nostalgie, le déracinement, la douleur. Les mots ne pourront pas déterminer ce que ressentent et vivent les personnes ou les peuples qui ont été exilés de leur patrie par force. Comme les Turcs Ahıska ou les Turcs Meskhètes.

La date du 14 novembre 1944, qui correspond au jour où les turcs Ahıska ont été détachée, exilé de leur pays. De la région d'Ahıska en Géorgie, ils sont déportés dans les régions isolées de l'Union soviétique. Sur le chemin de l'exil, de nombreux Turcs Ahıska ont perdu la vie dans des conditions inhumaines et les survivants sont confrontés à de grandes difficultés dans les lieux où ils sont envoyés. Plus de 100 milles Turcs Ahıska exilés ont été placés dans les différentes régions du Kazakhistan, du Kirghizistan et d’Ouzbékistan, sans droit de changer de lieu de résidence. Après l'abolition des restrictions imposées aux colonies de peuplement privées en 1956, certains Turcs Ahıska ont commencé à revenir dans différentes régions du Caucase, mais une grande partie de la population vivait toujours en Asie centrale et au Kazakhistan.

En février 2004, les gouvernements russe et américain, avec le soutien de l'Organisation internationale pour les migrations, ont lancé un programme d'installation des Turcs Ahıska résidant dans la région de Krasnodar en Russie. En septembre 2005, environ 21 000 Turcs Ahıska avaient demandé à participer au programme et 5 000 personnes avaient été placées dans différentes villes des États-Unis. Aujourd'hui, les Turcs Meskhètes ont atteint une population de 550 000 personnes dans le monde. En Turquie, les Turcs Ahıska ont été installés dans la ville d’Erzincan, en majorité à Bursa et Bitlis. La population les a reçus à bras ouvert. En Turquie, ils sont considérés comme les Turcs Meskhètes, Turcs Anatoliens, Turcs Ottomans. Nous condamnons la déportation, l'exil de 1944 et souhaitons la miséricorde des Turcs Meskhètes qui sont morts lors de leur déportation et en exil. Nous condamnons toutes les déportations et toutes les guerres, tous les génocides que les peuples ont dus subirent durant les siècles. Tout cela restera gravés dans les mémoires. 74 ans depuis l’exil des Turcs Ahıska nous ne les ont pas oubliés ! Nous leur rendons hommage !

Bu yazı 517 defa okunmuştur .

YORUMLAR

  • 0 Yorum
Henüz Yorum Eklenmemiştir.İlk yorum yapan siz olun..

Son Yazılar