Pensées pour les victimes de la nuit du 15 juillet au 16 juillet...
Meryem Tûba Şahin

Meryem Tûba Şahin

Editorial

Pensées pour les victimes de la nuit du 15 juillet au 16 juillet 2016

12 Temmuz 2018 - 00:21

Le 15 juillet 2016 était l'une de ces chaudes journées d'été dont la soirée allait laisser sa place à une nuit sereine et calme avec des étoiles dans le ciel. Soudain,  les vitres des bâtiments ont tremblées dans la capitale à Ankara et dans cette belle ville, Istanbul. Des bombes ont été larguées sur des cibles comme le parlement. Des chars et des soldats lourdement armés sont arrivés sur le pont du Bosphore et dans les rues, ainsi que la même chose dans les autres villes. Le peuple turc les a affrontés, bien déterminé à les faire reculer. Beaucoup de Turcs n'ont pas connu les périodes noires des précédents coups d'Etat, il y a 60 ans, il y a 40 ans. Et à chaque coup d’état le pays était gouverné par l’armée et cela pour une période de deux ans. Les turcs connaissant bien l’histoire de ces années noires, cette nuit-là, ils n’ont pas permis à ce que ce coup d’état soit réussi. Mais jamais une tentative de putsch n'avait entraîné une telle effusion de sang comme en juillet 2016. Cette tentative de putsch a certainement pris le pays et le peuple par surprise cette nuit-là. La colère, la douleur, le deuil  sont toujours là, pour les victimes et leur famille. Toujours un deuil, car nous n’arriverons jamais à accepter ce qui est arrivé, nous partageons la douleur des familles et des victimes. Une colère qui ne s’apaisera jamais devant la lâcheté d’une poignée d’assassins et c’est sans doute le plus important « la colère ». Et c’est en demeurant sûrs de leurs valeurs, de leur force d’esprit, de leur confiance, de la confiance qui leur ai témoigné et de l’estime qu’on leur donne que les turcs triompheront et continueront à vivre comme ils l’entendent, dans un pays qui défend bien la démocratie. Toutes nos pensées vont à toutes les victimes et leur famille des attentats qui ont eu lieu en Turquie, en France et dans d’autres pays. Nous souhaitons que cela ne se recommence plus. Les pays puissants au lieu de donner la possibilité à ces attentats, devront se lier, collaborer et devront combattre et devront trouver la bonne solution pour que ce genre de désastre n’arrive plus jamais ! C’est possible ! Tout est possible ! Tout simplement, il faut le vouloir ! Le citoyen n’est pas un objet.

Bu yazı 1483 defa okunmuştur .

YORUMLAR

  • 0 Yorum
Henüz Yorum Eklenmemiştir.İlk yorum yapan siz olun..

Son Yazılar